Официальный сайт МИД ПМР

О нашем радио

Выход «Радио Приднестровья» в большой эфир всколыхнул коллег-журналистов из разных стран мира. По визитным карточкам приезжавших можно было изучать географию не только Европы, но и других континентов: Франция, Германия, Италия, Швеция, Англия, Греция, Израиль и даже Австралия.


Всех заинтересовала проблема Приднестровья. Их уже не удовлетворяло одностороннее (кишиневское) объяснение возникшей проблемы.


Журналисты искали встреч с государственными и общественными деятелями республики. И, конечно, зарубежных журналистов интересовало, как работают их коллеги на приднестровском радио, удостоенном глушения со стороны противника. (Этим, кстати, в свое время весьма гордились «Голос Америки» и «Радио Свобода»).


Опыт общения с иностранными журналистами в начале 1990-х подсказал необходимость создания на «Радио Приднестровья», помимо редакций вещания на официальных языках государства - русском, украинском и молдавском, редакции вещания на иностранных языках.


В настоящее время вещание государственного радио Приднестровской Молдавской Республики осуществляется на 6-ти языках:

- в FM-диапазоне - на русском, украинском и молдавском языках;

- в СВ-диапазоне - на русском языке;

- в КВ-диапазоне - на русском, английском, немецком и французском языках;

- on-line трансляция в Интернете - на русском, украинском и молдавском языках.


В редакцию "Радио Приднестровья" приходят письма от слушателей из самых разных уголков мира: от наших ближайших соседей - Украины, Молдовы, Белоруссии и России - до таких отдаленных стран, как Великобритания, США, Канада, Япония, Австралия, Новая Зеландия, Китай, Бразилия, Венесуэла, Чили, Мексика, Индия, Нигерия, Алжир и др. Всего (на сегодняшний день) из 45-и стран мира.


Коллектив радио Приднестровской Молдавской Республики благодарен всем своим слушателям за внимание и отзывы о нашей работе.


Слушайте "Радио Приднестровья" - мы работаем для Вас!


Тирасполь 100.7 FM и 104.0 FM, Слободзея 100.7 FM и 74.0 FM, Первомайск 103.4 FM, Григориополь 105 FM, Маяк 106.5 FM и 105.0 FM, Воронково 106.0 FM, Катериновка 104.0 FM, Валя Адынкэ 100.1 FM, Каменка 106.4 FM,
999 кГц, 9665 кГц


Actualités de la Pridnestrovié


****

Le ministère des Affaires étrangères de la Pridnestrovié a tenu une réunion du ministre des Affaires étrangères Nina Shtanski avec le Représentant spécial du Président de l'OSCE , Ambassadeur AndreiDeshchitsa .

En ouvrant la réunion, Nina Shtanski a noté l'effet positif des consultations traditionnelles organisées à la veille des rounds de négociations dans le format “5 +2” . Le ministre , en particulier, a noté que “c’est une vraie approche dans ces circonstances parce que la réunion des représentants politiques de la Moldova et de la Pridnestrovié ne sont pas tenues aussi régulièrement que la partie pridnestrovienne veuille”. Elle a remercié la présidence ukrainienne de l'OSCE, qui, ensemble, avec les collègues allemands, a organisé la Conférence bavaroise sur le renforcement des mesures de confiance , qui s'est tenue récemment dans la ville de Landshut . Lors de cette conférence beaucoup d'idées, de propositions ont été annoncées , un travail à grande échelle au niveau des groupes d'experts a été réalisé.

Lors de la réunion , les participants ont discuté le contenu de l'ordre du jour de la réunion de la "Conférence permanente ...", prévue pour les 25-26 novembre à Kiev. Comme l'a souligné le chef de la diplomatie pridnestrovienne , en plus d'un certain nombre de questions qui sont déjà dans le processus de discussion entre les parties aux négociations, dans le cadre de la réunion à Kiev la partie pridnestrovienne souhaite discuter l'initiative sur l’accord mutuellement acceptable du régime commercial entre la Pridnestrovié et la Moldova basé sur la levée des obstacles réciproques. L'initiative a été proposée par les experts de la Pridnestrovié lors de la Conférence bavaroise sur le renforcement des mesures de confiance. Nina Shtanski a déclaré: l’année des discussions du sujet sur l’acitivité du commerce international a montré que les parties avaient échoué à venir à de nouvelles formes de coopération. Dans ces circonstances, la partie pridnestrovienne doit se concentrer sur les obstacles qui existent aujourd'hui.

Le ministère des Affaires étrangères a également exprimé l'espoir qu’à Kiev les parties réussiraient à élaborer un mécanisme de garantie internationale des étapes de la République de Moldova qui assureront la liberté de movement des citoyens de la Fédération de Russie et de l'Ukraine , vivant en Pridnestrovié. Le diplomate a noté que les événements récents avaient montré que le mécanisme légal n’était pas assuré , comme les incidents de détention , y compris les citoyens de la Fédération de Russie , avaient déjà eu lieu.

Nina Shtanski a indiqué qu'à ce jour, à la table de négociations de la réunion à Kiev la partie pridnestrovienne avait mis quatre projets de documents. Elle a également attiré l'attention sur le fait qu’à Kiev la délégation pridnestrovienne attendait des participants internationaux l'évaluation d’experts des initiatives de la Pridnestrovié en matière de liberté de mouvement dans le contexte plus large ( dans le domaine de la navigation intérieure et du trafic aérien) .

Lors de la réunion , la partie pridnestrovienne a remis à Andrei Deshchitsa les propositions à la Résolution de protocole sur l'interaction des agences de transport de la Moldova de la Pridnestrovié concernant la délivrance des permis pour le transport de fret et de passagers . On a aussi discuté la situation concernant le démantèlement du téléphérique de Rybnitsa .

Andrei Deshchitsa a exprimé son optimisme quant à l'issue de la prochaine réunion de la “Conférence permanente ..”, et a souligné la nécessité pour tous les participants du format “5 +2” de se guider sur les intérêts du peuple .

****

Le ministère des Affaires étrangères de la Pridnestrovié a tenu une réunion du ministre des Affaires étrangères Nina Shtanski avec une délégation de la Banque mondiale.

Au cours de la réunion, les parties ont discuté les questions d’actualité et les perspectives de la coopération bilatérale dans le domaine social et humanitaire, notamment les domaines possibles de coopération dans le cadre du programme de la Banque mondiale pour renforcer la confiance entre les deux rives du Dniestr . Nina Shtanski a noté que le programme était pleinement justifié. “La Pridnestrovié vient du fait que le but principal de notre collaboration est le bien-être du peuple. Nous sommes ouverts à la coopération avec nos partenaires internationaux , y compris dans le cadre du programme sur le renforcement des mesures de confiance . Nous espérons en utilisation de la terminologie appropriée et nous essayons le plus de dépolitiser les questions sociales et humanitaires,” - dit-elle .

Nina Shtanski a apprécié le travail déjà accompli par l'organisation , y compris un projet visant à réparer les toits de certains objets sociaux de la République. Le diplomate a également exprimé l'espoir que la prochaine phase de la coopération se concentrerait sur l'augmentation des initiatives sociales et humanitaires dans le tourisme, l'environnement , l'environnement des affaires, ainsi que dans le domaine de l'éducation .

Une attention particulière a été accordée à la conversation sur la sécurité sociale de certaines catégories de citoyens : le développement de l'éducation inclusive en Pridnestrovié , ainsi que la désinstitutionnalisation de la tutelle. Ainsi, en commentant les résultats de la réunion , Nina Shtanski a remarqué que ces zones sensibles étaient indiquées dans les recommandations de l'expert de l'ONU de haut niveau des droits de l'homme en Pridnestrovié Thomas Hammarberg, qu’aujourd'hui ont pris la forme d'un "plan d'actions” pour la Pridnestrovié.

“L'année dernière, nous avons reçu un appui méthodologique important de nos partenaires internationaux , et nous savons comment le faire . Maintenant, notre communication , en particulier avec la Banque mondiale , vise à nous aider à le faire " , - a conclu le diplomate .

****

A Tiraspol on a tenu les audiences d’experts sur les problèmes de petites entreprises. Le forum est organisé par le Fonds "EuroAsie libre" sous le patronage du Conseil des Anciens . Il a été suivi par des entrepreneurs , des experts gouvernementaux , des représentants du secteur bancaire et de la Chambre de commerce et d’industrie de la Pridnestrovié.

"Les Heros de Thème” du forum - entrepreneurs - dont les problèmes ont été au centre d'une communauté respectée ont été également accordés du rôle d’auditeur .

Dans le cadre du thème “Les petites entreprises en République Moldave Pridnestrovienne . L’état et les perspectives du développement” on a entendu les exposés sur divers aspects de l' interaction entre le gouvernement et les petites entreprises , la réglementation de ce domaine d'activités, ainsi que les perspectives du développement de ce secteur important de l'économie de notre pays.

Le rapport du vice-président de l'Union des industriels , des agriculteurs et des entrepreneurs de la Pridnestrovié Youri Cheban a abordé les questions de soutien de l'Etat au développement de la production de petites entreprises dans le pays.

L'expert a décrit un certain nombre de propositions pour la création des mécanismes visant à améliorer l'utilisation des installations de production existantes et de l'équipement .

Le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Pridnestrovié Youri Ganine , à son tour, a noté une stagnation dans le développement de petites entreprises. Les problèmes principaux de petites entreprises sont l'existence d'obstacles bureaucratiques , ainsi que le système des prêts bancaires . Les petites entreprises ont besoin du régime de prêts non hypothécaires que les banques ne peuvent pas offrir , a déclaré Youri Ganine . Sans accès au crédit le petites entreprises ne ressaisiront pas aux branches, est sûr que le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Pridnestrovié.

En répondant à son collègue, le représentant de l'un des institutions financières principales de la Pridnestrovié "Exim Bank” a déclaré que la banque préparait maintenant la ligne de produits de crédit pour les petites entreprises . Au printemps de l'année prochaine , avec le soutien direct de la banque dans le pays la première exposition de franchises aurait lieu. Cependant, elle peut être un moyen efficace pour développer la couche de petites entreprises accompagnée financièrement par un franchisé de novice.

****

Les étudiants de l'Université d’Etat de la Pridnestrovié ont exprimé leurs vues sur les problèmes et les perspectives du développement du pays . C’était le sujet de la conférence scientifique et pratique d'étudiants qui s'est déroulée aujourd'hui à l'Université d'Etat de la Pridnestrovié T.G. Shevchenko .

Les participants du forum étaient plus de 300 délégués et étudiants . Ensemble, les jeunes gens ont essayé de répondre à la question de ce que les gens de la Pridnestrovié pensent de leur futur.

Le recteur de l’Université Stepan Beryl a rappelé que le pays était à la veille du sommet de Vilnius "Partenariat oriental ", dans lequel l'Ukraine va signer et la Moldova va parapher l’accord sur la zone de libre- échange avec l'UE .

En septembre cette année , avec l'aide de l'Administration du Président de la République Moldave Pridnestrovié a eu lieu l'action républicaine “La Pridnestrovié-c’est…”. Les participants étaient plus de 17 mille personnes - des jeunes gens âgés de 14 et 30 ans ( élèves, étudiants, militaires , jeunes professionnels , militants des partis politiques et des mouvements de jeunesse ) .

Selon l’étudiante de la 5-e année de l’Université d’Etat de la Pridnestrovié Alice Voïnova , lors de l'action un sondage a eu lieu. Les répondants étaient invités à répondre à une question – qu’est-ce que c’est la Pridnestrovié ? Comme il s'est avéré, la plupart des gens associent la République avec des mots tels que le lieu de naissance, la domicile, la vie, la famille, l'avenir” - dit l'une des participantes de cette conférence , étudiante de la cinquième année Alice Voïnova .

Le chef adjoint du président de l’Administration du Président sur la politique intérieure Maria Redekop , en s'adressant aux étudiants a dit qu'ils pouvaient construire leur meilleur avenir, ici, sur la terre natale.

Un autre membre du forum, étudiant de l'Université de l'Etat de la Pridnestrovié Roman Tatarov pense que la Pridnestrovié doit continuer à adhérer à la politique d'intégration eurasienne. Ceci, à son avis, est nécessaire de sortir de l'état de la crise économique. En outre , les jeunes gens devraient toujours garder à l'esprit que les peuples des deux pays - la Fédération de Russie et la République Moldave Pridnestrovienne - créent ensemble une belle histoire.

Les participants ont exprimé leurs idées dans la résolution finale adoptée à la suite du forum.

****

Le 21 novembre, le monde entier célèbre la Journée de la télévision. En 1998, l'Assemblée générale a invité les radiodiffuseurs à célébrer cette journée en échangant des programmes de télévision mettant l'accent sur la paix, la sécurité, le développement économique et social, le développement des échanges culturels entre les nations. Bien que la fête ait 14 ans, l'histoire de la télévision a commencé il y a près de 100 ans. Les premières expériences avec l'utilisation des faisceaux d'électron pour envoyer et pour recevoir des images sur les distances ont été faites au début des années 20 du siècle dernier aux Etats-Unis, au Japon et à l'Union soviétique. Et tout au long de l'histoire de la télévision – il y a les expériences, les recherches et les découvertes créatives. Et ce n'est même pas une règle, mais une manière de vivre, et ceux qui travaillent à la chaîne de télévision nationale – «La première chaîne de télévision de la Pridnestrovié».

La journée de travail à la première chaîne de télévision pridnestrovienne commence à 5 heures du matin et se termine après minuit. C’est une sorte de transporteur des nouvelles, des émissions, des projets et des programmes spéciaux. Depuis deux décennies, la chaîne de télévision a de l'expérience. Elle a son public, et son attention est très appréciée. Pour surprendre et pour réjouir les habitants de la République avec de nouvelles émissions, le personnel de la première chaîne de télévision pridnestrovienne fait son possible.

Chaque rédaction a sa propre vie. Dans les «Nouvelles», elle est en plein essor : un journaliste va tourner, et l'autre vient de rentrer, et le troisième s'est concentré sur la préparation d'une histoire pour le communiqué de nouvelles. Il en y a 8 tous les jours: en russe, en ukrainien et en moldave.

La mobilité et les connaissances polyvalentes sont nécessaires pour les correspondants, Et chaque jour est plein de surprises, il faut y être prêt. Les opérateurs, les rédacteurs en chef, les éditeurs, les administrateurs - ils sont dans les coulisses. Leur travail est dans le cadre - une bonne vue, un plan bien choisi, la lumière et le son de qualité.

Les nouveaux projets et les idées viennent au delà de la porte de la rédaction des émissions divertissantes. Chaque semaine, il y a une dizaine de projets sur les divers sujets des émissions importantes, d’actualité, aux celles divertissantes. Ce laboratoire de création est toujours bruyant et amusant.

La vie sportive de la Pridnestrovié est entièrement couverte. Il n’y a pas de manque d’émissions des événements sportives. «Les visages» de la chaîne de télévision, au sens littéral et figuré, sont à juste titre les speakers et les présentateurs des émissions. Ils laissent tous les problèmes de la vie et les préoccupations au delà de la salle d'émission . «Le saint des saints» de la télévision est transformé à plusieurs reprises pendant la journée. Dans la matinée, la salle d’émission diffuse en direct les émissions divertissantes, après le dîner - les projets d'auteur, et pendant la journée - les nouvelles. Et ainsi tous les jours - du lundi au vendredi, et le week-end, surtout pendant les vacances. Et cela est fait pour que les Pridnestroviens puissent à tout moment brancher la télé pour obtenir les dernières nouvelles ou regarder une émission préférée.

La première chaîne de télévision pridnestrovienne collabore avec un certain nombre de service de presse de chaînes de télévision russes : la Première chaîne, , TVC , "Zvezda", " Mir", " Russie", "Vesti -24. "

****

Les haltérophiles de la ville pridnestrovienne Dubossary - paraathlète Denis Rayul et son entraîneur Zinaida Iov sont devenus champions du monde de powerlifting en triathlon de puissance et en lever qui a mis fin à Kiev. Denis Rayul s’est produit dans la catégorie de poids jusqu'à 67,5 kg dans la division d’amateur sans équipement. L'athlète a terminé deux approches réussies, exécutées techniquement correctement. C'en était assez pour devenir détenteur de titre mondial parmi juniors (20 - 23 ans ) dans la division d’amateur.

L'athlète a dit que lors de la cérémonie de la remise des médailles il était monté sur le podium avec drapeau pridnestrovien sur ses épaules.

L’enseignant de l’école sportive des juniors № 2 de Dubossary Zinaida Iov , ayant quatre fils, s’est produite dans la catégorie de poids jusqu'à 56 kg . Dans la division d’amateur sans équipement l’athlète a remporté la médaille d'or du championnat. Les contrôles de dopage ont donné des résultats négatifs. L’etraîneur expérimentée de dynamophilie et d'haltérophilie , Iov était en mesure d'utiliser efficacement les trois tentatives de qualification dans le lever de barre. Elle a appliqué la tactique et la technique des disciplines sportives individuelles en lever de l’engin d’haltérophilie à la suite des techniques et des technologies développées lors des entraînements américano-russes .

Sur l'arène internationale Zinaida Iov a prouvé que "dans un mode de vie sain et l’alimentation bien planifiée et l'activité physique il n’est pas tard de faire du sport à n’importe quel âge".