Официальный сайт МИД ПМР

О нашем радио

Выход «Радио Приднестровья» в большой эфир всколыхнул коллег-журналистов из разных стран мира. По визитным карточкам приезжавших можно было изучать географию не только Европы, но и других континентов: Франция, Германия, Италия, Швеция, Англия, Греция, Израиль и даже Австралия.


Всех заинтересовала проблема Приднестровья. Их уже не удовлетворяло одностороннее (кишиневское) объяснение возникшей проблемы.


Журналисты искали встреч с государственными и общественными деятелями республики. И, конечно, зарубежных журналистов интересовало, как работают их коллеги на приднестровском радио, удостоенном глушения со стороны противника. (Этим, кстати, в свое время весьма гордились «Голос Америки» и «Радио Свобода»).


Опыт общения с иностранными журналистами в начале 1990-х подсказал необходимость создания на «Радио Приднестровья», помимо редакций вещания на официальных языках государства - русском, украинском и молдавском, редакции вещания на иностранных языках.


В настоящее время вещание государственного радио Приднестровской Молдавской Республики осуществляется на 6-ти языках:

- в FM-диапазоне - на русском, украинском и молдавском языках;

- в СВ-диапазоне - на русском языке;

- в КВ-диапазоне - на русском, английском, немецком и французском языках;

- on-line трансляция в Интернете - на русском, украинском и молдавском языках.


В редакцию "Радио Приднестровья" приходят письма от слушателей из самых разных уголков мира: от наших ближайших соседей - Украины, Молдовы, Белоруссии и России - до таких отдаленных стран, как Великобритания, США, Канада, Япония, Австралия, Новая Зеландия, Китай, Бразилия, Венесуэла, Чили, Мексика, Индия, Нигерия, Алжир и др. Всего (на сегодняшний день) из 45-и стран мира.


Коллектив радио Приднестровской Молдавской Республики благодарен всем своим слушателям за внимание и отзывы о нашей работе.


Слушайте "Радио Приднестровья" - мы работаем для Вас!


Тирасполь 100.7 FM и 104.0 FM, Слободзея 100.7 FM и 74.0 FM, Первомайск 103.4 FM, Григориополь 105 FM, Маяк 106.5 FM и 105.0 FM, Воронково 106.0 FM, Катериновка 104.0 FM, Валя Адынкэ 100.1 FM, Каменка 106.4 FM,
999 кГц, 9665 кГц


Actualités de la Pridnestrovié


****

Le bureau de la Mission de l'OSCE à Tiraspol à l'initiative de la partie pridnestrovienne a hébergé une réunion des représentants sur les affaires politiques de la Pridnestrovié et de la République de Moldova Nina Shtanski et Eugène Karpov .

Au cours de la réunion, les parties ont discuté un certain nombre de questions convenues. En particulier , les parties ont discuté le soi-disant “protocole de retraite” concernant les pensions des retraités qui se déplacent en résidence permanente de la Pridnestrovié en Moldova et, inversement. Comme l'a souligné Nina Shtanski, plus tôt, le projet de protocole a été convenu par les groupes d'experts des parties. Elle a exprimé l'espoir que lors du round prochain de négociations à Kiev les parties réussiront à le signer.

Au cours de la réunion les représentants politiques des parties ont également discuté le travail qui se fait dans le sens du suivi des affaires pénales intentées par les parties à des fonctionnaires de la Pridnestrovié et de la Moldova. Malheureusement, selon Nina Shtanski , les parties n'ont pas respecté les délais dont les représentants politiques étaient précédemment convenus.

En particulier, les experts n'ont pas terminé le travail commencé après seulement deux réunions des groupes d'experts (de travail ) sur la lutte contre la criminalité. Lors de la dernière reunion seulement la partie pridnestrovienne a présenté ses propositions dans l'ordre des représentants politiques des deux pays.

L'ordre du jour a également inclus la question de la liberté de mouvement. La partie pridnestrovienne a exprimé sa satisfaction que la décision des autorités moldaves à lever les sanctions contre les Pridnestroviens a été officiellement publiée et les modifications législatives étaient entrées en vigueur . “Nous avons exprimé notre intention de soutenir l'initiative de la partie ukrainienne montrée un peu plus tôt , à Bruxelles , afin de fixer le mécanisme dans le cadre de la résolution de protocole dans le format “5 +2” pour qu'il devienne une garantie internationale” , - a déclaré le chef de la diplomatie pridnestrovienne.

Elle a exprimé l'espoir qu’avant la réunion de Kiev les représentants politiques pourraient échanger leurs vues sur le texte de projet proposé par la partie ukrainienne . “La Pridnestrovié part de la nécessité d'une interaction au niveau supra-national”, - explique Nina Shtanski . Elle a également ajouté que la convention serait la “garantie de mobilité de la législation nationale” .

La partie pridnestrovienne a une fois de plus souligné la question des actions unilatérales des autorités moldaves. L’Etat voisin refuse de délivrer à des citoyens de la Pridnestrovié, qui dès leur majorité ont l’intention d’obtenir la citoyenneté de la Fédération de Russie et l'Ukraine, le document confirmant le fait que la personne n'est pas un citoyen de la République de Moldova. La délivrance de ce document est nécessaire pour ceux Pridnestroviens qui souhaitent obtenir la citoyenneté de la Russie et de l'Ukraine dans les ambassades concernées. Auparavant, la partie pridnestrovienne a à plusieurs reprises demandé au représentant politique moldave de règler le problème limitant artificiellement les citoyens de la République dans leur droit de s'affilier à des citoyens d'autres pays. Les parties sont convenues de poursuivre les discussions sur la question , y compris dans le cadre des groupes d'experts (de travail) sur le support de documentation et de droit des citoyens.

Les représentants politiques a porté sur les détenteurs du sol dans le district pridnestrovien de Dubossary. Les conditions avantageuses pour l’usage des terres par des agriculteurs moldaves existant depuis 2006, comme a indiqué Nina Shtanski, est obsolète et nécessite une révision . L’avis du ministre des Affaires étrangères de la République est confirmé par la position consolidée des groupes d'experts de la Pridnestrovié et de la Moldova, qui sont venus à une compréhension de la nécessité d'améliorer le mécanisme existant . “Nous espérons que dans un avenir proche les groupes d'experts sur l'économie se réuniront pour une discussion sérieuse , détaillée à ce sujet, une question très sensible et , malheureusement, très aiguë “, - a résumé Nina Shtanski .

En outre, lors de la réunion des représentants politiques il y avait la discussion sur le démantèlement du téléphérique à Rybnitsa. "Comme vous le savez , la Fédération de Russie a exprimé sa volonté de faire ce travail , de fournir entièrement le financement . Nous avons reçu la notification officielle de la bonne volonté de commencer ce travail à partir du 27 octobre , mais , malheureusement, il n'a pas encore été démarré parce que la partie moldave a demandé une série d'informations et de coordination” , - a déclaré le chef du ministère pridnestrovien des Affaires étrangères. Lors de la réunion, les parties ont échangé des vues sur ce sujet qui leur a permis d'exprimer l'espoir de commencer les travaux jusqu'aux gelées.

****

Le ministère des Affaires étrangères de la Pridnestrovié a tenu une réunion entre le ministre des Affaires étrangères Nina Shtanski et l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie auprès de la Moldova Farit Mukhametshine .

Les parties ont discuté un large éventail de questions de coopération bilatérale , notamment dans le contexte de la récente signature à Moscou du “Procès-verbal des résultats de la réunion de travail entre le Représentant spécial du Président de la Russie sur la Pridnestrovié Dmitri Rogozine et le Président de la Pridnestrovié Eugène Chevtchouk”.

Lors de la réunion , Nina Shtanski a attiré l'attention sur un nouveau niveau des relations russo-pridnestroviennes à l'étape actuelle. “L'ordre du jour de notre coopération se développe sérieusement de réunion en réunion. La Fédération de Russie est très fortement préoccupée pour prêter secours à des Pridnestroviens pour que la vie des gens devienne meilleure . Je suis sûre que les gens en Pridnestrovié ont commencé à le sentir”, - a noté le ministre.

Farit Mukhametshine a souligné la nécessité de maintenir le rythme actuel de la coopération russo-pridnestrovienne.

****

Le règlement du conflit pridnestrovien , les perspectives de notre pays après le sommet de Vilnius, le développement des relations avec la Russie. La veille, ces sujets ont été discutés au ministère des Affaires étrangères de la Pridnestrovié. Le ministre des Affaires étrangères Nina Shtanski a eu le dialogue avec les représentants des médias européens , les diplomates et les personnalités publiques .

La délégation du Fonds allemand Marshall aux Etats-Unis qui a efféctué un voyage d'étude en Pridnestrovié a compris les journalistes connus Tim Jude ( The Ekonomist ), Nicholas Nilsen (UE Observer), le responsable du department sur des relations avec les pays d' Europe de l'Est du ministère allemand des Affaires étrangères Manfred Huterer , l’ambassadeur itinérant du ministère des Affaires étrangères de la Lettonie Juris Poikans , ainsi qu'un certain nombre d’experts .

Quand la Pridnestrovié acquerra le statut politique ? Une des premières questions à cette réunion . En réponse Nina Shtanski a noté: il est déjà déterminé et fait par les citoyens de la République lors des référendums , qui ont eu lieu à plusieurs reprises en Pridnestrovié. En ce qui concerne les moyens de règler le conflit sur ​​le Dniestr , il est l'un - le "divorce civilisé " . C'est ce qu'a été déclaré par le Président Eugène Chevtchouk lors d'une réunion récente sur le renforcement des mesures de confiance à Lanskhute allemande.

“Ce qui a été dit à Lanskhute , c'était la déclaration et la réponse à de nombreuses questions de nos collègues moldaves et étrangers concernant le sujet de statut . Le Président a demandé à nos partenaires internationaux “Êtes -vous prêts à discuter la reconnaissance de la Pridnestrovié ? " Êtes-vous prêts à tenir compte des opinions de Pridnestroviens , comme cela a été fait en Serbie et au Monténégro?”, - a déclaré Nina Shtanski .

Les perspectives de la Pridnestrovié après la signature par l’Ukraine et la Moldova de l'accord d'association – c’est la question qui a aussi intéressé les invités. Nina Shtanski a noté que pour notre pays c’était "un chat en poche" , parce que personne en Pridnestrovié ne sait le texte du document. Le ministre a rappelé un autre accord signé par l'Ukraine et la Moldova en 2006. Ensuite, cela a conduit à un blocus économique de la Pridnestrovié . En conséquence , les entreprises de la République ont perdu leur position sur les marchés en Russie et dans la CEI , en outre, l’inscription obligatoire oblige à payer des impôts en Moldova. Chaque année, les entreprises pridnestroviennes paient au Trésor moldave environ 30 millions de dollars. Qui se passera cette fois après le sommet de Vilnius, il est difficile à prédire.

Selon Nina Shtanski, la République Moldave Pridnestrovienne sera dans le prochain blocus économique et ses conséquences peuvent être bien pires que les conséquences du blocus en 2006. “Et je tiens à vous dire que si quelqu'un soudainement espère que de cette façon , il sera possible d'obtenir des changements de position pridnestrovienne , c'était une approche incorrecte ", - a déclaré le ministère des Affaires étrangères de la Pridnestrovié.

Quelles sont les conséquences après le sommet de Vilnius pour la Pridnestrovié, aujourd'hui personne ne peut vraiment dire. Mais il est clair que les règles du jeu pour nos entreprises vont changer encore et encore, elles doivent se battre pour les marchés en Europe et dans les pays de la CEI.

****

Dans le cadre de la visite officielle à Moscou les représentants du Comité d'Etat des douanes de la Pridnestrovié ont rencontré les étudiants de la Pridnestrovié , qui ont été envoyés à faire leurs etudes à l'Académie russe des douanes (ARD) .

L’interaction des autorités douanières pridnestroviennes avec l'université dans le domaine de la formation des collaborateurs pour les douanes de la Pridnestrovié a commencé en 2008.

Comme a indiqué dans une conversation avec les autorités douanières de la Pridnestrovié le vice-recteur d’ARD sur les relations internationales Serghei Filippenko, l’Académie dispose de toutes les infrastructures, du personnel enseignant et d’une base pour la préparation de professionnels hautement qualifiés nécessaires.

En particulier , il a dit que les étudiants de la Pridnestrovié prenaient une part active à la vie publique de l'université. “Ils sont unis non seulement par les études, mais aussi les événements culturels , les visites à Moscou. J'espère que dans l'avenir ils vont devenir experts hautement érudits et dignes successeurs des dynasties des douaniers et des traditions de la Pridnestrovié”, - a déclaré Serghei Filippenko .

Notons que le Comité national des douanes de la République envoie annuellement des élèves sortants des écoles de la Pridnestrovié à l'Académie russe des douanes. Actuellement 38 citoyens de la Pridnestrovié font leurs études à l'université.

Le Comité suit en permanence les progrès scolaires des étudiants de la Pridnestrovié , qui font leurs études non seulement à l’université principale , mais dans ses branches à Saint-Pétersbourg, à Rostov-on-Don .

****

Ces jours-ci , dans toutes les villes et les districts de la Pridnestrovié il y a une variété d'activités dans le cadre de la Semaine internationale de la science et de la paix . Ainsi, le lycée industriel et économique de la Pridnestrovié a tenu un jeu intellectuel “Filles et garçons intelligents”, pour le 14 novembre les débats d'étudiant sont prévus sur le thème “Le développement de la science : bon ou mauvais?” , dans lequel les élèves discuteront l'impact positif et négatif de la science sur le monde.

Et le 15 novembre le collège informatique et de droit de Tiraspol prévoit de tenir une conférence scientifique et pratique “L'état actuel et les perspectives du développement des technologies d'information en termes de développement de l'innovation”. Lors de la conférence , les étudiants présenteront les résultats des travaux de recherche sur le développement des technologies d'information.

Rappelons que la Semaine internationale de la science et de la paix est célébrée en Pridnestrovié depuis 2008. De nombreuses activités sont tenues visant à développer le potentiel cognitif et créatif des jeunes chercheurs et à leur permettre de partager leur expérience du travail scientifique.

Cette année, les villes et les districts de la Pridnestrovié prévoient de tenir plus de 80 événements , dont les conférences scientifiques, les quiz, les heures de classe , les tables rondes, les discussions, et bien d’autres. Les événements consacrés à la Semaine internationale de la science et de la paix dureront jusqu'au 17 novembre .

****

A Tiraspol , il y avait le concert de gala du Festival de la culture russe “Nous sommes ensemble”. Dans le Palais de la République 16 groupes vocaux de partout au pays se sont produits .

"Kalinka", "Bottes de feutre" - et des dizaines de refrains folkloriques bien connus depuis l'enfance . Ils sont chantés , on danse et certainement dans les costumes nationaux. Sur la scène – les groupes de tous les âges et tous les participants sont reunis par les traditions russes . Cependant, pas tous les numérous sont traditionnels. Avec le chœur a cappella on peut voir des pièces modernes , et même un défilé de mode .

Dans le hall la culture russe a été présentée à travers l'artisanat et de peintures. Parmi les objets exposés est l'un des symboles les plus reconnaissables de la langue russe - matriochka. Oksana Kuznetsova s’occupe de leurs peintures depuis plus de 10 ans, et dit que les racines des matriochkas russes sont japonaises , voici est l'unité du peuple. Matriochka a été livrée il y a plus de 100 ans par la famille impériale du Japon, et était appelée fukurumu. Et les artisans russes l’ont refaite en une forme plus féminine.

Le festival de la culture russe est consacré à la Journée de l'unité nationale, depuis le début de novembre , il a eu lieu dans toutes les villes et les districts de la République . Les résultats sont résumés lors du concert de gala , tous les participants ont reçu des diplômes et des prix.

****

L’athlète haltérophile de la Pridnestrovié se trouve dans le Livre Guinness des records. Youri Strebkov âgé de 76 ans est retourné d'Arkhangelsk du Championnat mondial de la levée des haltères, où il est devenu participant du record collectif , enregistré par les représentants du Livre Guinness des records .

Selon Strebkov , l'essence d’une nouvelle réalisation dans le monde sous le nom de "300 Spartiates" était la levée simultanée et continue des haltères par trois cents athlètes en 30 minutes.

L' équipe était composée des haltérophiles plus forts parmi les représentants de la Confédération internationale des maîtres ès sports de l'haltérophilie - athlètes des États post-soviétiques , ainsi que de la Finlande , de l'Allemagne , de l'Italie et de la Grèce. Ils ont reçu des médailles et des certificats du participant qui a établi un nouveau record mondial . Les auteurs du record similaire précédent étaient deux cent cinquante athlètes.

En plus de participer à établir un record , Strebkov - 16 fois champion du monde, 14 fois détenteur du record du monde , 10 fois champion d'Europe et 8 fois champion de la Russie – s’est produit avec succès au Championnat , ayant remporté la médaille d’or.

Strebkov n'a pas l'intention de s'arrêter là et va à la Seconde Olympiade des maîtres des haltères, qui se tiendra en 2014 en Biélorussie.

Strebkov est un seul haltérophile , détenteur du record du monde à son âge. En répondant à une question sur le secret de ses réalisations, il a déclaré que la chose principale - c'est un entraînement systématique et une approche sensible.