Официальный сайт МИД ПМР

О нашем радио

Выход «Радио Приднестровья» в большой эфир всколыхнул коллег-журналистов из разных стран мира. По визитным карточкам приезжавших можно было изучать географию не только Европы, но и других континентов: Франция, Германия, Италия, Швеция, Англия, Греция, Израиль и даже Австралия.


Всех заинтересовала проблема Приднестровья. Их уже не удовлетворяло одностороннее (кишиневское) объяснение возникшей проблемы.


Журналисты искали встреч с государственными и общественными деятелями республики. И, конечно, зарубежных журналистов интересовало, как работают их коллеги на приднестровском радио, удостоенном глушения со стороны противника. (Этим, кстати, в свое время весьма гордились «Голос Америки» и «Радио Свобода»).


Опыт общения с иностранными журналистами в начале 1990-х подсказал необходимость создания на «Радио Приднестровья», помимо редакций вещания на официальных языках государства - русском, украинском и молдавском, редакции вещания на иностранных языках.


В настоящее время вещание государственного радио Приднестровской Молдавской Республики осуществляется на 6-ти языках:

- в FM-диапазоне - на русском, украинском и молдавском языках;

- в СВ-диапазоне - на русском языке;

- в КВ-диапазоне - на русском, английском, немецком и французском языках;

- on-line трансляция в Интернете - на русском, украинском и молдавском языках.


В редакцию "Радио Приднестровья" приходят письма от слушателей из самых разных уголков мира: от наших ближайших соседей - Украины, Молдовы, Белоруссии и России - до таких отдаленных стран, как Великобритания, США, Канада, Япония, Австралия, Новая Зеландия, Китай, Бразилия, Венесуэла, Чили, Мексика, Индия, Нигерия, Алжир и др. Всего (на сегодняшний день) из 45-и стран мира.


Коллектив радио Приднестровской Молдавской Республики благодарен всем своим слушателям за внимание и отзывы о нашей работе.


Слушайте "Радио Приднестровья" - мы работаем для Вас!


Тирасполь 100.7 FM и 104.0 FM, Слободзея 100.7 FM и 74.0 FM, Первомайск 103.4 FM, Григориополь 105 FM, Маяк 106.5 FM и 105.0 FM, Воронково 106.0 FM, Катериновка 104.0 FM, Валя Адынкэ 100.1 FM, Каменка 106.4 FM,
999 кГц, 9665 кГц


Actualités de la Pridnestrovié


****

Le prochain sommet du Partenariat oriental à Vilnius devient le facteur déterminant dans la vie politique de la Pridnestrovié. Les militants sociaux locaux appellent la communauté internationale à reconnaître la République.

La Moldova organise un rassemblement à l'appui de l'intégration européenne, et l’Ukraine ne répond pas aux exigences de Bruxelles.

La vaste campagne de sensibilisation, que la semaine dernière les activistes sociaux de la Pridnestovié a promis d'organiser , a commencé . Les représentants des organisations publiques du district de Slobozia ont adopté un appel à la Chambre publique de la Russie . Les activistes de Slobozia sont convaincus que la Pridnestrovié doit obtenir la reconnaissance internationale , et devenir alors partie de l'Union eurasienne.

Le lendemain, l'effet sur la Pridnestrovié de ​​l'adhésion de la Moldova et de l'Ukraine à la zone de libre-échange avec l'Union européenne a été discuté à Dubossary. Traditionnellement, les militants sociaux actifs de Dubossary ont exhorté les habitants de la ville, de la région et de la République à se réunir et à rechercher la reconnaissance internationale.

Et même les communistes de la Pridnestrovié qui consacrent leurs rassemblements traditionnels à la critique des autorités , cette fois ont plus parlé du sommet de Vilnius du Partenariat oriental . Les communistes pensent que le paraphage et la signature de l'accord d'association entre l’Ukraine, la Moldova et l'Union européenne peut devenir un nouvel outil de pression sur la Pridnestrovié . On a décidé de demander de l'aide aux pays garants.

Un environnement similaire - drapeaux rouges , banderoles et slogans – le 7 novembre, peut être vu à Chisinau . Cependant, les communistes locaux poursuivent un but légèrement différent . Ils veulent la démission du gouvernement .

La révolution de velours commencée par les communistes moldaves en fin septembre n'a pas encore donné les résultats escomptés . Par ailleurs, la semaine dernière, les rouges ont raté un autre coup dévastateur . Les parties de l’alliance au pouvoir ont organisé un rassemblement pro-européen à grande échelle. Il a rassemblé environ 100,000 personnes sur la place principale de Chisinau .

Bien sûr, il ne s’est pas passé de l'utilisation de ressources administratives , beaucoup de gens sont venus au rassemblement sous la menace de licenciement. Bien que , même dans cette idylle pro-européenne il n’y avait pas de consensus sur la question de l'adhésion de la Moldova à l'UE. Le rassemblement pro-européen ne s’est pas passé sans encombre et même les responsables européens ont mis en doute la sincérité de ces déclarations masse d'amour à l'Europe, qui ressemblait au harcèlement flagrant.

“Même si vous ne nous voulez pas , même si vous ne nous aimez pas, et nous vous voulons et aimons, " - a déclaré le chef du Parti liberal et démocratique de la Moldova Vlad Filat .

Lors de leur demonstration le 7 novembre les communistes moldaves ont présenté un ultimatum au gouvernement actuel - ils ont exigé la démission du gouvernement jusqu'au 21 novembre . Mais ils ne croient pas que cela pourrait arriver .

Le gouvernement actuel ne fait pas beaucoup d'attention à des communistes. Le gouvernement et les autres institutions sont engagées dans les derniers préparatifs pour le sommet de Vilnius du Partenariat oriental . Il est connu que la Moldova a l’intention de parapher et l'Ukraine a l’intention de signer un accord d'association avec l'UE. La semaine dernière, le Premier ministre moldave a effectué une courte visite à Kiev où il a remis les pendules à l’heure avec le Président ukrainien et le Premier ministre .

Le Premier ministre de la République de Moldova Leanca a déclaré que “la signature de l'accord d'association et de la zone de libre-échange à Vilnius répond non seulement aux intérêts nationaux de l'Ukraine, mais aussi aux intérêts nationaux de la République de Moldova”.

Le règlement pridnestrovien a été aussi discuté à Kiev. À son tour , Tiraspol est préoccupé par un tel rapprochement des pays voisins. Il est associé à la pression possible sur la Pridnestrovié de la part de la Moldova et de l'Ukraine pour atteindre les décisions politiques nécessaires . Lors d' une récente interview cette question a été posée au Président de la Pridnestrovié.

Selon le Président de la Pridnestrovié , “nulle part dans le monde le blocage et les sanctions économiques n'ont pas abouti à un règlement equitable”. Cela soulève la question comment l’Ukraine et la Moldova vont se comporter en signant l'accord , où elles vont chercher des partenaires et déterminer les régimes commerciaux. Si la situation évolue selon un tel scénario , on ne sait pas comment l'Ukraine va mettre en œuvre ce scénario à l’égard de ses propres citoyens vivant en Pridnestrovié. Il y en a plus de 80 mille. “Leur a-t-elle laissé sans emploi ? Va-t-elle ramener la situation à une catastrophe humanitaire? Ce ne sont pas les approches de règlement, ce sont les approches de conflit ! Je veux dire qu'une approche négative donnera un résultat négatif en premier lieu à ceux qui ont écrit les scénarios , "- a dit Eugène Chevtchouk.

Par ailleurs, la signature par l'Ukraine de l’ accord d'association avec l'Union européenne est encore discutable. Le fait est que Bruxelles insiste sur les changements dans la législation ukrainienne . Ils portent sur le ministère public, le système électoral et le traitement des détenus à l'étranger. La dernière loi est une échappatoire pour Ioulia Timochenko. Si elle est adopteé, elle sera en mesure d' aller à l'étranger . Le Parti des régions et le Président Viktor Ianoukovitch sont opposés par toutes les forces à une telle évolution. Cette semaine, toute l'opposition et les autorités, avec la participation des surveillants européens ont essayé de négocier , mais en vain . Le consensus n'est pas trouvé et on a décidé de convoquer une réunion extraordinaire de Rada.

Il y a de problèmes avec les devoirs de l'UE en Moldova. Le partlement local ne peut pas adopter des lois sur la réforme du système judiciaire et la lutte contre la corruption. Les politologues disent que les politiciens essaient juste d'extraire le maximum d'avantages de la situation pour eux-mêmes . Que sera finalement décisif , la cupidité ou la perspective d' un avenir européen lumineux deviendra clair très bientôt. Le sommet du Partenariat oriental à Vilnius aura lieu les 28-29 novembre .

****

Les habitants de la Pridnestrovié - citoyens de la Russie et de l'Ukraine – ne seront pas condamnés à une amende à la frontière avec la Moldova . Ceci a été écrit par plusieurs agences de presse sur Internet . Les modifications à la législation administrative sont entrées en vigueur. Le parlement du pays voisin les a adoptées lors de la lecture finale .

Selon les agences de presse , aujourd'hui les habitants de la Pridnestrovié qui ont un passeport étranger russe et ukrainien , seront distingués par les marques dans les documents. Après tout, leurs passeports doivent être délivrés par les ambassades situées en Moldova. On prévoit la procédure à suivre pour soumettre une demande sous sa propre responsabilité confirmant la résidence en Pridnestrovié.

L’introduction des sanctions administratives pour les Russes et les Ukrainiens de la Pridnestrovié a causé un grand scandale politique. Tiraspol officiel a fait activement du lobbying en faveur de la liberté de movement des citoyens à divers endroits . Au total, la question a été discutée depuis deux ans à partir de la réunion dans le format “5 +2” à la réunion du Président de notre pays Eugène Chevtchouk avec le Premier ministre du pays voisin Youri Leanca.

Les Russes et les Ukrainiens sont une grande partie des citoyens de la Pridnestrovié. Et leur tentative de franchir la frontière avec la Moldova aurait pu se terminer par des amendes , et pour les habitants de la Pridnestrovié suffisamment graves - environ 50 de dollars. Il est tout naturel que cela, par exemple, a considérablement réduit le nombre de personnes prêtes à voler en vacances ou en affaires de l'aéroport de Chisinau .

Chisinau considère que la décision des autorités moldaves est une contribution concrète à la liberté de mouvement des habitants des deux rives du Dniestr . Et le ministère pridnestrovien des Affaires étrangères est sûr que la “tactique de petits pas” proposée à la Moldova permettra plusieurs fois de résoudre les problèmes des citoyens des deux pays .

****

Le site officiel du ministère des Affaires étrangères de la Russie écrit au sujet de la Pridnestrovié. Le site contient des informations sur la conférence de Landshut .

Rappelons qu’elle a été organisée par la présidence ukrainienne de l'OSCE avec le ministère des Affaires étrangères de l'Allemagne - le pays qui fournit pour la quatrième fois le lieu de la conférence . Elle a été assistée par les chefs des groupes de travail d'experts de la Moldova et de la Pridnestrovié , les représentants politiques des parties , les médiateurs et les observateurs dans les négociations sur le règlement moldo-pridnestrovien. Le Premier ministre de la République de Moldova Youri Leanca et le Président de la République Moldave Pridnestrovienne Eugène Chevtchouk spécialement invités se sont produits à la conférence.

Une attention particulière a été accordée aux perspectives du développement économique de la Moldova et de la Pridnestrovié après le sommet de Vilnius du "Partenariat oriental " . Le but de la conférence était de faire une idée générale pour les parties, les médiateurs et les observateurs de la situation dans la resolution des questions pratiques de la vie quotidienne dans les deux rives du Dniestr , et , plus important encore, de donner une impulsion politique à ce travail, - soulignent les commentaires du ministère russe des Affaires étrangères .

Selon les participants russes, la conférence de Landshut, “malgré les différences restantes des parties, a été une autre étape positive vers l'établissement de la confiance entre Chisinau et Tiraspol”.

****

Les représentants de la Pridnestrovié dans la Commission unie de contrôle demandent de tenir une réunion d'urgence de la CUC. Cela est indiqué dans l'appel de la délégation pridnestrovienne .

Lors d'une réunion d'urgence Tiraspol propose d’examiner le problème de blocage du travail par Chisinau de différentes composantes de l'opération de maintien de la paix .

“Dès le 30 mai 2013 au moment present, la délégation moldave à la CUC continue à bloquer unilatéralement les composantes principales de l’opération de maintien de la paix : du Commandement militaire uni (on bloque les sorties des observateurs militaires) et de la Commission unie de contrôle (on bloque la discussion et la prise de décision sur toutes les questions de l'ordre du jour de travail, on n’examine pas les rapports hebdomadaires sur la situation dans la zone de sécurité , on fait échouer la tenue des réunions ordinaires et d'urgence de la CUC), "- se dit dit l’appel .

Selon les représentants de la Pridnestrovié “en fait, pendant six mois la délégation moldave à la CUC non seulement s’est retirée délibérément de la mise en œuvre des obligations contractuelles et légales pertinentes dans le cadre de l'opération de maintien de la paix , mais aussi par ses actions détruit délibérément le format actuel de l'opération de maintien de la paix” .

Tiraspol veut savoir si ces actes sont sanctionnés par les plus hauts dirigeants de la Moldova.

“Est-ce que cela signifie la sortie réelle de la République de Moldova de l’Accord sur les principes du règlement pacifique de 1992 ? Si c'est le cas – nous vous demandons de faire une déclaration officielle intelligible de la République de Moldova au niveau de l'Etat”, - notent les représentants de la délégation de la CUC de la Pridnestrovié.

****

Les représentants de l'Université d'Etat de la Pridnestrovié T.G. Shevchenko ont discuté les résultats du voyage à la VII Assemblée du monde russe , qui a eu lieu à Saint-Pétersbourg .

Les représentants de l’Université dirigés par le premier vice-recteur Natalia Nikiforova et le vice- recteur sur les affaires internationales Mikhaïl Kushakov dans le cadre du Forum ont rencontré le président du conseil d'administration du Monde russe , professeur Ludmila Verbitska , récemment nommée au poste de président de l'Académie russe de l'éducation (ARE ) . La réunion a porté sur l'interaction de l'Université d'Etat de la Pridnestrovié avec l' Université d'Etat de Saint-Pétersbourg et le Centre des sciences de ARE Pouchkine.

La délégation pridnestrovienne a également participé à des séances plénières et à des tables rondes de l'Assemblée. Les délégués de la Pridnestrovié ont rencontré les représentants des départements du "Monde russe" des pays de la CEI et de l’étranger lointain , et lors d'une visite à l'Institut physico-technique A.F. Joffe et de l'Observatoire astronomique principal de l'Académie des sciences de Russie ont discuté avec leurs homologues russes la possibilité d'une formation scientifique et le travail de pour les scientifiques de la Pridnestrovié sur la base de ces centres de recherche.

****

En Pridnestrovié a lieu la Semaine internationale de la science et de la paix . Elle a été officiellement établie par l'Assemblée générale de l’ONU le 11 novembre 1988, donc , se tient chaque année durant la semaine qui tombe cette date . Elle est tenue pour attirer l'attention sur le rôle de la science dans le monde moderne , ainsi que pour utiliser des progrès scientifiques et technologiques afin de consolider la paix et la sécurité , le développement économique et social des peuples de tous les pays , de garantir les droits et les libertés de l'homme.

La Pridnestrovié célèbre la Semaine internationale de la science et de la recherche de la paix depuis 2008. Dans le cadre de la semaine on va organiser des conférences scientifiques , des séminaires et des heures de classe, des jeux d'esprit et des compétitions sur des sujets scientifiques, et dans les bibliothèques scolaires – les expositions de la littérature scientifique et populaire , de journaux muraux et de dessins.

L'ouverture de la Semaine internationale de la science et de la paix a été marquée par la tenue de conférences d'étudiants sur le sujet “La science - repères de progrès” avec la participation des élèves de la classe supérieure .

En général, la Pridnestrovié prévoit de tenir plus de 80 événements , dont le but est l'échange d'expériences dans le développement des fonctions cognitives et du potentiel créatif des élèves et de leurs aptitudes à la communication .

****

“Les beaux sons de l'automne”. C’est le titre du concert qui a eu lieu au Palais de la Culture de Tiraspol. Le soliste pridnestrovien Alexandre Goncharenko s’est produit pour la première fois avec l'orchestre de chambre sur la scène municipale .

Alexandre Goncharenko est un exécuteur connu dans les milieux de la musique de la Pridnestrovié . Malgré l'âge relativement jeune et peu d'expérience de travail , l'artiste a réussi à prendre part à des dizaines de concerts. Il chante non seulement en langue russe , mais aussi en langues étrangères. Il dit que son principe principal est l'exécution des oeuvres dans la langue originale .

Les performances solo ne sont pas une nouveauté pour Alexandre , mais il se produit pour la première fois accompagné par l'Orchestre de Chambre municipale. Par ailleurs , l'année prochaine cette équipe créative marquera son 35-ème anniversaire.

La saison de concerts se poursuit. Déjà à la fin de cette semaine , Alexandre Goncharenko se produira au Palais de la République avec une soliste à l'Opéra de Chisinau .