Официальный сайт МИД ПМР

О нашем радио

Выход «Радио Приднестровья» в большой эфир всколыхнул коллег-журналистов из разных стран мира. По визитным карточкам приезжавших можно было изучать географию не только Европы, но и других континентов: Франция, Германия, Италия, Швеция, Англия, Греция, Израиль и даже Австралия.


Всех заинтересовала проблема Приднестровья. Их уже не удовлетворяло одностороннее (кишиневское) объяснение возникшей проблемы.


Журналисты искали встреч с государственными и общественными деятелями республики. И, конечно, зарубежных журналистов интересовало, как работают их коллеги на приднестровском радио, удостоенном глушения со стороны противника. (Этим, кстати, в свое время весьма гордились «Голос Америки» и «Радио Свобода»).


Опыт общения с иностранными журналистами в начале 1990-х подсказал необходимость создания на «Радио Приднестровья», помимо редакций вещания на официальных языках государства - русском, украинском и молдавском, редакции вещания на иностранных языках.


В настоящее время вещание государственного радио Приднестровской Молдавской Республики осуществляется на 6-ти языках:

- в FM-диапазоне - на русском, украинском и молдавском языках;

- в СВ-диапазоне - на русском языке;

- в КВ-диапазоне - на русском, английском, немецком и французском языках;

- on-line трансляция в Интернете - на русском, украинском и молдавском языках.


В редакцию "Радио Приднестровья" приходят письма от слушателей из самых разных уголков мира: от наших ближайших соседей - Украины, Молдовы, Белоруссии и России - до таких отдаленных стран, как Великобритания, США, Канада, Япония, Австралия, Новая Зеландия, Китай, Бразилия, Венесуэла, Чили, Мексика, Индия, Нигерия, Алжир и др. Всего (на сегодняшний день) из 45-и стран мира.


Коллектив радио Приднестровской Молдавской Республики благодарен всем своим слушателям за внимание и отзывы о нашей работе.


Слушайте "Радио Приднестровья" - мы работаем для Вас!


Тирасполь 100.7 FM и 104.0 FM, Слободзея 100.7 FM и 74.0 FM, Первомайск 103.4 FM, Григориополь 105 FM, Маяк 106.5 FM и 105.0 FM, Воронково 106.0 FM, Катериновка 104.0 FM, Валя Адынкэ 100.1 FM, Каменка 106.4 FM,
999 кГц, 9665 кГц


Actualités de la Pridnestrovié


****

Le Président de la Pridnestrovié Eugène Chevtchouk a tenu une réunion avec les chefs des structures de l’ordre. On a discuté l'incident de la détention illégale et du kidnapping d’un citoyen de la Pridnestrovié et de la Russie par la police moldave dans la zone de sécurité. Le chef de l'Etat a été informé de l'état d'avancement des enquêtes. Rappelons que l'incident s'est produit dans le quartier de Bendery “Severny” le 18 octobre cette année. Les structures de l’ordre de la Pridnestrovié ont intenté un procès sur le kidnapping du citoyen de la Pridnestrovié et de la Russie.

Lors de la réunion , le président du Comité de Sécurité d'Etat de la Pridnestrovié Nicholas Zemtsov a déclaré qu’on avait déjà identité deux policiers . Les autorités de la Pridnestrovié continuent à travailler pour identifier les personnes impliquées dans l'incident et les détails de l'affaire .

Eugène Chevtchouk a souligné qu’”en aucun cas le citoyen de la République Moldave Pridnestrovienne ne doit pas être emporté au délà du territoire de la Pridnestrovié par les structures de l’ordre de l'autre partie sans procédures appropriées établies par la législation de notre pays. “Nous avons une équipe d'enquête à Bendery , il y a l’interaction entre les structures de l’ordre qui devrait préjuger le transfert de l'information pour une étude préliminaire,” – a dit Eugène Chevtchouk.

A la fin, le chef de l'Etat a donné ses instructions. Rappelons que c’est le deuxième incident de l'arrestation d’un citoyen de la Pridnestrovié par la police moldave pour l'année en cours.

****

La détention et le kidnapping du citoyen de la Pridnestrovié et de la Russie par les structures de l’ordre de la Moldova ont fait l'objet de discussion lors d'une réunion spéciale du Conseil de sécurité sous la direction du Président Eugène Chevtchouk. Dans son allocution devant les membres du Conseil de sécurité Eugène Chevtchouk a de nouveau attiré l'attention sur le fait que de tels incidents n’étaient pas autorisés .

Le Président a noté que la législation de la République Moldave Pridnestrovienne était en vigueur sur le territoire de la Pridnestrovié. La législation détermine que les citoyens de la Pridnestrovié ne peuvent pas être soumis à des fouilles, des interrogatoires , des activités opérationnelles de recherche par des fonctionnaires et des autorités qui ne sont pas précisées dans les lois pertinentes. Selon la Constitution de notre pays tous les structures de l’ordre de la Pridnestrovié doivent protéger les droits et les intérêts des Pridnestroviens par toutes les forces et les moyens disponibles.

Dans les villes de Bendery et de Dubossary existe la zone de sécurité où les accords sont en vigueur. "Nous nous en tenons à ces accords et nous continuerons à les mener à bien. Cela s'applique à l'équipe commune d'enquête et au format de la coopération dans le cadre de la Commission unie de contrôle. Nous avons lancé et continuons à insister pour que les procédures appropriées de coopération entre les structures de l’ordre doivent être approuvées qui prédétermineraient la possibilité de transfert de l'information nécessaire pour rechercher, trouver et engager des poursuites contre les criminels réels . Je tiens à dire que ces possibilités sont jusqu'ici limitées en raison du fait que les accords de coopération des structures de l’ordre ne sont pas accomplis par le ministère de l'Intérieur de la République de Moldova. Dans le monde, il existe des procédures pour l'interaction entre les structures de l’ordre.

Notre position est la suivante: l'action en dehors du cadre des procédures existantes est contraire non seulement aux accords existants, mais aussi aux principes de coopération. Il est inacceptable d’admettre les faits à l'avenir lorsque les représentants de pays étrangers vont emporter unilatéralement les citoyens de la Pridnestrovié au délà du territoire de la Pridnestrovié. Dans cette partie, nous avons aussi besoin de travailler sur un paquet de mesures visant à maintenir la stabilité dans la zone de sécurité et à protéger les intérêts des citoyens résidant sur le territoire de la République Moldave Pridnestrovienne”.

****

L’Université d’Etat de la Pridnestrovié a tenu une réunion des organisations publiques et des partis politiques. Un autre blocus économique ou la catastrophe humanitaire – c’est ce, de l'avis des hommes publics , qui attend la Pridnestrovié après l'adhésion de la Moldova et de l'Ukraine à la zone de libre-échange avec l'Union européenne. Dans un tel moment il n'est pas le temps de s'asseoir en silence , considèrent les représentants des organisations publiques . Ils sont prêts à mener une vaste campagne d'information et à donner une nouvelle impulsion à la lutte pour la reconnaissance internationale de la République .

Une telle réunion representative des hommes publics n’a pas été tenue dans le pays depuis longtemps. Tous sont réunis par une raison sérieuse - les nouveaux défis qui attendent la République très bientôt.

“La complexité de prochaines épreuves nous oblige à une plus grande cohésion . Nous sommes convaincus que toutes les tentatives pour changer notre choix se termineront par un échec. Nous avons été , sommes et serons ensemble avec la Russie. Nous serons avec elle dans l'Union où sera la Russie elle-même . Dans l’Union eurasienne, douanière ou spaciale . Il est inutile de nous briser, il faut mieux nous reconnaître”, - a dit le président de “L’Union des Moldaves de la Pridnestrovié”.

Selon les membres de la communauté, la convergence de la Moldova et de l' Ukraine et l'UE peut créer un environnement difficile pour le pays. Après tout, notre pays tend à une autre Union- eurasienne . Lors de la réunion , on a dit qu’il n’était pas nécessaire de garder le silence. Au contraire, chaque citoyen doit savoir les menaces. Pour ce faire, considèrent les activistes sociaux , nous devons aller vers les gens .

Selon le chef du parti politique “La Renaissance” Tatiana Kulakovskaya, bientôt il est prévu une série de “tables rondes” dans les villes de Rybnitsa, Dubossary , Bendery et Slobozia . Le thème de “tables rondes” – la Pridnestrovié dans le context de l'entrée de la Moldova et de l'Ukraine dans une zone de libre-échange avec l'UE.

La seule façon de sortir de cette situation est la reconnaissance internationale de la Pridnestrovié. Cela a été déclaré dans son discours par le Président Eugène Chevtchouk lors d'une conférence en Allemagne, les activistes sociaux sont d'accord. À l'appui de l’initiative, le 4 novembre les Cosaques de la mer Noire ont tenu deux processions religieuses, le 7 novembre les communistes de la Pridnestrovié vont adapter leur réunion à de nouvelles réalités.

La réunion a noté la tâche importante – celle d’attirer les médias étrangers - tout le monde doit savoir sur les gens de la Pridnestrovié qui luttent pour la reconnaissance internationale. En outre, les personnalités publiques suggèrent connecter les amis à la lutte.

Les jeunes gens doivent rejoindre le prochain mouvement parce qu'ils vivent dans un pays qu’ils vont construire. A la fin de la réunion on a adopté deux déclarations : l'une - au Président de la République, l'autre - aux personnes qui ont appelé à l'unité et à la lutte contre les menaces actuelles.

****

25 résidents de la ville pridnestrovienne Dubossary qui en 1990 sont volontairement venus au secours du peuple gagaouze , ont reçu des médailles commémoratives “10 ans de la République gagaouze”. La tête de la Mission officielle de la Communauté autonome territoriale de la Moldova Gagaouzie en Pridnestrovié Ivan Burgudji a exprimé les mots de gratitude et d'appréciation à des résidants de Dubossary.

Selon lui, “l'erreur stratégique la plus sérieuse faite par Gagaouzie était son entrée dans la République de Moldova sur les droits d'autonomie en 1994”.

“Les promesses étaient très grandes , mais près de 20 ans d'expérience montre que la gestion de l'Etat ne va pas les mener à bien . Si c'est ça, alors, l'autre partie a la possibilité d'examiner la question de retourner dans son propre pays”, - a-t-il dit .

Ivan Burgudji a noté que la Gagaouzie prévoyait d'organiser un référendum sur la voie future du développement . La plupart de la population de la Gagaouzie est contre l'adhésion de la République de Moldova à la Roumanie. Le président de l'Union des Gagaouzes en Pridnestrovié Serguei Kalynedelya a remarqué que la communauté gagaouze allait continuer à travailler pour s'assurer que tous les participants de la “Campagne de Gagaouzie” reçoivent des récompenses commémoratives.

“Les prix ont trouvé leurs héros. Pour nous, il est très important pour qu’aucun participant de ces événements historiques ne soit pas oublié ", - a-t-il dit .

La veille, 10 prix du 10e anniversaire ont été présentés aux familles et aux amis des participants décédés de la campagne.

Un des participants des événements de la fin octobre 1990, journaliste du journal de Dubossary "L’aurore de la Pridnestrovié” Ivan Zdorovets a dit que les Gagaouzes avaient accueillis les Pridnestroviens avec des fleurs et des larmes.

“Bien que la menace de guerre ait été en suspens, les rangs des défenseurs ont été dominés par la discipline de fer et l'esprit combatif . Nos ennemis ne sont pas encore décidés de commencer une guerre. Cela est arrivé très vite en Pridnestrovié. Cette campagne nous a tempéré et préparé à de nouveaux défis. Elle a montré que lorsque les frères sont ensemble , ils gagnent ,”- a dit Zdorovets .

La “Campagne de Gagaouzie” a été suivie par plus de 80 résidents de Dubossary et du district de Dubossary. Le détachement des défenseurs a été dirigé par l'ataman futur des Cosaques de Dubossary Panteley Sazonov et le combattant de la milice locale Piotr Olejnik .

Rappelons qu'en octobre 1990, en Gagaouzie, peuplée principalement par des Gagaouzes russophones , Bulgares, Ukrainiens et Russes , on a proclamé les élections au Soviet suprême . Le gouvernement nationaliste de la République de Moldova à l'époque , en essayant de perturber les élections , a envoyé des bénévoles et des policiers à la Gagaouzie.

La région a commencé à se mobiliser. Les résidents des villages gagaouzes , armés de raccords et d'autres matériaux à portée de main , se préparaient à se défendre .

Les 26 - 27 octobre 1990 les equips de travailleurs de la Pridnestrovié sur des dizaines de bus ont été envoyés au secours à la Gagaouzie. Le cortège a traversé la région d'Odessa et est arrivé à la ville Ceadar -Lunga , alors à la capitale de la Gagaouzie - Comrat .

La campagne des Pridnestroviens à la Gagaouze était l'un des facteurs qui a permis de prévenir une guerre civile possible dans le sud de la Moldova. Dans la nuit du 29 à 30 octobre 1990 la partie des Pridnestroviens sont rentrés chez eux en échange du retrait de la même partie des volontaires moldaves de Comrat .

La République gagaouze , proclamée en 1990, a duré jusqu'en 1994 , puis elle est devenue partie de la Moldova sur les droits de l' Unité territoriale autonome ( Gagauz- Yeri ) .

****

Le 4 novembre la Pridnestrovié , ainsi que la Russie, célèbre la Journée de l'unité nationale . Cette date nous rappelle les événements de 1612, lorsqu’un plein courage , l'héroïsme , la force intérieure, la responsabilité civique et l'unité du peuple russe se sont manifestés . Il est symbolique que le 4 novembre les chrétiens orthodoxes célèbrent la Journée de l'Icône de Kazan de la Mère de Dieu , sous les auspices de laquelle, les members de la milice populaire ont libéré Moscou il y a plus de quatre siècles.

L'unité et la solidarité du peuple ont toujours été les principes immuables et fondamentaux du développement et de la prospérité de la société et de l'Etat . Dans les conditions actuelles , le désir de toutes les personnes à surmonter leurs divergences et à vivre en paix et en bon voisinage revêt une importance particulière . Le sens de communauté spirituelle , la confiance en triomphe de la justice , l'amour et le respect des ancêtres , de la Patrie sont les valeurs que nous devons préserver pour les âges.

Le Président de la Pridnestrovié Eugène Chevtchouk a félicité les Pridnestroviens sur la Journée de l'unité nationale . “Les gens de la Pridnestrovié ont toujours vécu en harmonie , en respectant l'identité linguistique, culturelle et religieuse de l'autre. Je suis fermement convaincu que nous allons continuer nos traditions de patriotisme, de citoyenneté et de solidarité des peuples slaves en se réunissant autour de grands objectifs communs ! Nous sommes avec la Russie ! Joueuse Journée de l'unité nationale ! Joyeuse fête de l’îcone de Kazan de la Mère de Dieu! La paix ! Le bonheur et la prospérité “- a déclaré dans ses félicitations Eugène Chevtchouk.

Rappelons que ces jours-ci dans toutes les villes du pays il y a les concerts et le festival de la culture russe “Nous sommes ensemble”. Le concert de gala aura lieu le 9 novembre au Palais de la République.

****

Dans la capitale de la Pridnestrovié on a ouvert une exposition de rapports traditionnels de l'Union des Artistes de la Pridnestrovié “Le vernissage d’automne”.

L'exposition présente environ 70 œuvres que les artistes ont créé au cours de cette année, parmi elles sont les oeuvres qui n'ont jamais été exposées , c’est pourquoi l'exposition est "fraîche et intéressante , offre aux visiteurs le plaisir esthétique et les émotions positives”. Les oeuvres sont présentées dans les domaines d'art principaux - peinture, dessin et arts décoratifs . La caractéristique de l'exposition est les sculptures , représentées par trois maîtres .

Une autre caractéristique de l'exposition est qu'elle a été suivie par plusieurs candidats à l'adhésion à l'Union des artistes . Comme on a indiqué lors de l'ouverture, chaque artiste de la Pridnestrovié apporte une contribution inestimable au développement de l'art . Le désir des artistes à partager leurs idées sur la vie et sur ​​le monde les unit.

Aussi aujourd'hui , les artistes qui ont participé à l'exposition de juillet qui s'est tenue au centre régional d'Odessa de la culture ukrainienne ont reçu des diplômes . Les artistes de la Pridnestrovié y ont présenté environ 30 œuvres.

****

La ville pridnestrovienne de Bendery a hébergé la Coupe ouverte de la Pridnestrovié en jiu -jitsu . Le Centre de lutte de Bendery – l’école de la réserve olympique Gennady Badanov a tenu le tournoi, qui a eu lieu dans le cadre du festival de sport ayant lieu en Pridnestrovié en mémoire des miliciens tués dans l' exercice de leurs fonctions .

Plus de 120 participants et plus de 20 catégories de poids pour les athlètes de tous les âges - de 5 à 42 ans. Les participants du tournoi étaient non seulement les lutteurs de ce style, mais aussi les représentants de la lutte proche au sambo et au karaté.

Les règles libre de la lutte , ce qui implique l'utilisation de la technique de lutte et de choc, rendent ce format très divertissant et intéressant pour le combat singulier pratiqué dans des directions différentes et de styles de contact.

Selon le juge en chef de la compétition, chef instructeur de l'école pridnestrovienne “Bushinkai -International " Serguei Revenco, en quelques mois il y aura la Coupe ouverte de printemps de la Pridnestrovié en jiu -jitsu . Mais , à la différence du dernier tournoi , il sera effectué selon les règles de rendori ( combat libre ) , c'est à dire sans l'utilisation de techniques de choc.